Notre domaine

Le Domaine des Joséphins a été créé en 1979 par l’agrandissement du domaine familial de Joséphine Presle avec celui de Joseph Remilleux.Gérard Presle décide à ce moment de concentrer toute son énergie sur sa passion, la vigne et le vin. L’exploitation de l’époque, comme beaucoup alors, outre la vigne, cultivait cerises, céréales et élevait des bovins. Il cède donc ces activités et en profite pour acquérir des vignes supplémentaires sur la commune de Lucenay.

Si la crise viticole a été dramatique, elle a eu pour avantage de libérer un nombre tel de parcelles de vignes qu’il a pu choisir les meilleurs terroirs afin d’optimiser son vignoble.

Afin de passer les années difficiles, ne comptant ni ses heures ni son tracas, profitant des rares moments disponibles pour défendre la viticulture Beaujolaise, Gérard Presle s’occupe seul de ses 25 hectares de vigne réparties sur une vingtaine de parcelles et elles-mêmes implanté sur 4 communes que comprend Marcy, Lucenay, Alix et Anse.

Depuis sa création, la mise en valeur du domaine et de ses différents terroirs est une préoccupation permanente. Mieux vous servir, protéger nos terroirs et élaborer des vins digne d’artisans vignerons aussi passionnés dans les vignes qu’en cave est notre leit-motiv. L’ensemble du vignoble est conduit en agriculture raisonnable et responsable, le label Terra Vitis , présent sur chacune de nos bouteilles est un gage de notre travail plus respectueux de l’environnement. Le certificat de Haute Valeur Environnementale (HVE3) vient compléter cette démarche éco-responsable. Toutes les parcelles sont enherbées malgré des sols parfois très caillouteux. Les racines de la vigne, face à cette concurrence naturelle, doivent descendre dans les sous-sols puiser les éléments nécéssaires à l’expression de la typicité de nos vins.
Tous les produits liés à l’entretien de la vigne et la quantité utilisée sont réglementés et constamment contrôlés.
Il en est de même pour le souffre ajouté dans nos vins, les fameux sulfites, ces dernier utilisés à des fins de stabilisation permettent que le vin ne tourne pas lors de sa conservation. Ceux-ci sont contrôlés au gramme près et ne nous sont autorisé qu’en infime quantité contrairement aux méthode conventionnelles ou encore à l’Agriculture Biologique.

Chacun des terroirs fait l’objet d’une vinification personnalisée afin de préserver leurs caractères pour vous conduire à la découverte de toutes leurs subtilités.

Parmi les parcelles les plus importantes, on peut retrouver :

CHAMPS FLEURIS : sur ce coteau exposé à l’est, les silex prédominent et confèrent à ce vin des arômes complexes et des notes soyeuses agréables au palais.

CHAMPS DÉLICIEUX : Ce lieu-dit au nom révélateur au sol argilo-calcaire nous guide dans un registre de vins plus colorés, plus toniques, avec un bon potentiel de vieillissement.

LES VARAINES : sur ce coteau, récemment réhabilité, viennent s’entremêler sols argilo-calcaires et bancs de silex. Là, la nature réalise le mariage parfait entre les notes fruitées et le côté charnu d’un vin de garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *