R…Osez Joséphine

Un rosé dans le beaujolais…?!?!
Le Gamay, cépage plus en finesse qu’en puissance, se prête merveilleusement à cet exercice. Il donne un rosé à la fois sur le fruit et d’une grande légèreté qui le rend désaltérant. Sa fraîcheur naturelle et ses arômes fleuris en font le compagnon idéal des grands jours de chaleur et des soirées sous les étoiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *